top of page

Réflexion illustrant le paradigme équestre

« Toute vérité passe par trois étapes, d'abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue et enfin elle est acceptée comme une évidence. »

de Arthur Schopenhauer


Cette citation philosophique m'inspire alors que j'ai été exclu de certains groupes de cavaliers bien pensants, certains de détenir une pseudo vérité dogmatique et qui me considèrent comme un rêveur utopiste. La lumière fait mal aux yeux quand on vous réveille ...

Pour eux, l'équitation est technique et biomécanique.

Et puis, ils ne font que reproduire ce qu'on leur a appris et demandé. Sans doute devraient-ils découvrir ou relire Stanley MILGRAM à propos de la responsabilité individuelle dans la reproduction d'actes diligentés par un tiers ou par la société...

Rappelons que les tortionnaires ne commettent jamais les actes en leur nom, toujours au nom d'un tiers, d'un groupe, d'une société ou d'un dogme...

Oui, ils utilisent des moyens coercitifs ... mais tout le monde le fait, donc ce n'est pas grave...et en plus, le cheval ne se plaint pas... de toute façon il reçoit une carotte à la fin de la séance et des bisous ...

Ils ne tirent pas sur la bouche du cheval, ils cherchent le contact...

Quand ils utilisent de joyeux gogues et autres enrênements, c'est pour le bien de l'animal, pour muscler son dos...

Quand ils font des extensions d'encolure pendant des kilomètres au trot, c'est pour décontracter le cheval et pour potentialiser ses allures...

Quand ils font des hyperflexions, c'est pour faire céder ce coquin de cheval récalcitrant, pour lui faire adopter la bonne posture, celle qui donne des points...

De grâce, relisez Steinbrecht en mettant des lunettes et en utilisant les méninges...

Ils utilisent des matériels et des techniques de soumission, mais doucement ... avec délicatesse ...

C'est ce que font les humains dans les salons sadomasochistes, mais eux l'on choisi, le cheval non !

Le dogme équestre, l'ignorance et la soif de briller sur les podiums sont les mères des souffrances équestres.

La vérité repose sur la connaissance de l'esprit humain et animal, de la nature de leur conscience, de la science du champ morphique et de sa résonance temporelle et universelle, des sciences du langage interespèce et de l'héritage culturel des maîtres du passé, mais dénué de toute coercition. Car le cheval dispose définitivement d'une conscience, d'une intelligence et de sensibilité.

Aucun dogme ne résistera au filtre de la science.

Amis cavaliers, l'équitation est en danger.

Des voix s'élèvent déjà au-delà de nos frontières, considérant l'équitation comme un acte de maltraitance animale.

Ils ont raison au regard du paradigme actuel.

A quelques kilomètres de mon écurie, une structure équestre luxueuse disposant des meilleurs équipements pour les chevaux vient d'ouvrir sous le contrôle d'une fondation étrangère.

Il y est interdit de monter à cheval.

Alors continuez à utilisez des enrênements, à faire saigner les chevaux dans la bouche avec des mors sévères, d'utiliser des éperons coercitifs, des doubles muserolles et des gourmettes condamnant et meurtrissant la bouche des chevaux et à pratiquer des hyperflexions traumatisantes qui font la fortune des osthéopathes et des vétérinaires.

Des oiseaux de mauvais augure s'installent désormais sur nos terres et ils ont les moyens financiers et les sphères d’influence pour faire arrêter la fête.

Amis cavaliers et passionnés, arrêtez d’imiter les tortionnaires, d’en faire des gourous. Suivez votre instinct affectif, vos intentions passionnées.

Libérez les chevaux de ces entraves coercitives, retirez définitivement les noseband tellement traumatisants, ouvrez les muserolles, abandonnez les mors sévères, les enrênements et les éperons.

Apprenez à faire appel à l’intelligence de votre cheval, apprenez à parler sa langue … vous verrez … c’est magique !

Entende qui voudra, mais le train est en marche ...





Commenti


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page