top of page

Réflexion à propos de la population mondiale

Le 14 novembre dernier, la Terre vient de passer le cap des 8 milliards d’habitants.

Le chiffre effraie quelque peu la plupart d’entre nous.

Regardons les choses différemment.

Si tous les Terriens se tenaient par la main pour créer des lignes et des colonnes de longueur identique afin de former un carré géométriquement parfait, nous découvririons un carré d’une dimension de … 90 kilomètres de côté.

Soit 90 000 personnes pour chaque rangées multiplié par 90 000 colonnes.

Chacun sait que 90 kilomètres représentent 90 000 mètres.

Et 90 000 multiplié par 90 000 est égal à 8 100 000 000.

Autrement dit, ce carré dans lequel chacun dispose tout de même de un mètre carré, a une dimension inférieure à la plupart des départements français.

Et ce carré est entrain de détruire la planète entière.

Pour donner une image parlante, imaginons un nid de fourmis au milieu de votre jardin qui serait entrain de détruire une zone grande comme la France.

Et pour couronner le tout, les dirigeants responsables de tout le marasme tiendraient à l’intérieur … d’un dé à coudre dans ce nid ravageur.

Cela laisse songeur … non ?

Bon, les mêmes se sont concertés voilà quelques jours au Caire en Egypte à l’occasion de la romantique et visionnaire COP 27. Ces joyeux turlupins se sont rendus dans cette villégiature à bord de 800 jets privés.

Et ils nous expliquent sans rire, que la planète ne peut pas produire suffisamment pour permettre à chacun d’y vivre heureux, que l’énergie va être rationnée, qu’il va falloir investir dans des pulls cet hiver.

Il faut dire que cette fourmilière a tout de même réussi à faire disparaitre 60% des animaux sauvages en 40 ans …

Ils encouragent également l’extension de mégapoles urbaines ou les individus vivent les uns sur les autres.

Comme la folie n’a pas de limite, nous découvrons le projet NEOM, la construction de deux barres parallèles de 300 m de large, de 170 km de long et 500 m de haut … au milieu du désert. Bon, après les stades de football et les rues climatisées, les jeux olympiques d’hiver dans le désert, nous ne sommes plus à un projet délirant près …

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais comme le disait l’astronaute Jack Swigert en 1970 lors de la mission Apollo 13 :

« Houston, nous avons un problème! »

Le problème vient de notre aveuglement, du formatage des individus dès leur naissance.

Je suis toujours éberlué lorsque dans le cadre d’une consultation en hypnothérapie, un patient me fait part de sa peur de l’hypnose et de ses conséquences.

Je leur répond toujours :

« Regardez-vous la télévision et les informations ?

Et vous avez peur d’un type tout seul dans son cabinet qui dans le pire des cas vous réveillera de votre torpeur pour vous permettre de réaliser la nature réelle du monde dans lequel vous évoluez ? »

Soyons sérieux.

Je ne me fais aucune illusion quant à la portée de cette réflexion. Les plus éclairés la liront puis passeront à une autre information dont regorgent les réseaux sociaux qui ne sont rien de plus qu’un immense espace de voyeurisme et d’exhibitionnisme.

Certains auront un sourire un coin, d’autres penseront l’espace d’un instant que j’exagère, que je suis fou.

Belle journée à vous et bienvenue dans le meilleur des mondes, celui que décrivait le visionnaire Aldous Huxley. La réalité dépasse la fiction.

Comprenne qui pourra et que s’éveille qui voudra …


Francis Stuck




Comentários


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square