top of page

ETES-VOUS "REFERENT" OU "SUIVEUR"?

Le principe de "référent" se trouve à la base de toute la relation avec le cheval.

De manière simple, soit vous êtes "référent", soit vous êtes "suiveur".

Soit le cheval vous suit, soit vous le suivez.

Il existe divers types de référents, selon les circonstances de la vie du cheval :


  • Le référent éthologique

  • Le référent de sagesse

  • Le référent protecteur

  • Le référent sentinelle

  • Le référent alimentaire

  • Le référent affectif

  • Le référent de jeux

  • Le référent social

  • Le référent éducatif

  • Le référent médiateur

  • Le référent reproducteur

  • Le référent explorateur

  • Le référent outsider


Pour n'en citer que les plus importants.

Quasiment chaque individu du troupeau passe quotidiennement par l'un ou l'autre de ces statuts, parfois juste durant quelques instants.

En réalité, les cavaliers passent en permanence du statut référent au statut de suiveur.

L'ignorance et l'inexpérience en sont généralement la cause.

A chaque fois que vous devenez suiveur, vous posez la première pierre d'un mur de dysfonctionnements potentiels.

La force et l'exigence de soumission ne font alors qu'envenimer généralement la relation.

Le cheval vit dans la synthèse permanente de ces attitudes qui le positionnent d'une manière ou de l'autre dans votre relation.


ETUDE DE CAS :

Une cavalière apporte sa ration de nourriture à son cheval à l’écurie ou au pré.

Elle la dépose dans sa mangeoire ou au sol puis elle reste à côté de lui et le regarde manger.


DECRYPTAGE :

En apportant de la nourriture à son cheval, la cavalière se positionne comme référente alimentaire.

Mais en restant à côté du cheval et en le regardant manger, elle devient instantanément « suiveur » et perd son statut de référent.

Car dans la nature, quand la nourriture est limitée, les référents mangent en premier et les plus faibles terminent les restes.

De manière plus explicite, les suiveurs regardent manger les référents.

Selon votre attitude dans l'action suivante, vous confirmerez ou vous infirmerez ce statut qui varie en permanence au gré de vos actions.

Chaque pensée, chaque parole et chaque geste représente un élément de langage auquel les chevaux réagissent et adaptent leurs attitudes.

Le cheval synthétise sa relation à l’humain en permanence.

Ainsi, pouvons-nous observer parfois des attitudes qui semblent inexpliquées mais dont l’origine se situe dans des détails comportementaux incohérents du cavalier.

Quasiment tous les dysfonctionnements comportementaux tiennent pour origine la notion de "Référent" ou de "Suiveur".

Aussi devons-nous apprendre à déchiffrer les comportements et adapter nos attitudes.

La notion de langage équestre intègre ces éléments indispensables à la création d'une relation harmonieuse.

Comprenne qui pourra.

Francis Stuck



Crédit photo : www.dzaka.fr




Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page